Actualité Travaux publics

Orientation positive

L’orientation du début de l’année est largement positive dans les travaux publics : même si l’activité a un peu marqué le pas en avril, la reprise est là, amplifiée par le rattrapage engagé après un 4 e  trimestre 2010 marqué par les pénuries de matières premières et des intempéries. Au premier trimestre 2011, les travaux réalisés ont progressé de 5,8 % par rapport à la même période de 2010, au cours de laquelle le point bas de la crise a été atteint. A fin mai, l’augmentation du volume d’activité est plus modeste ( 1 %) mais les marchés conclus sont en hausse de 13 %. L’amélioration se retrouve d’ailleurs dans les heures travaillées : 8,7 % pour les ouvriers permanents et 37,2 % pour les intérimaires au 1 er trimestre. Sur douze mois glissants, le total des heures travaillées à fin mai a augmenté de 1,3 %.

L’activité soutenue par les communes

Cette reprise s’appuie surtout sur la demande des communes et des intercommunalités. A fin mai, le nombre de lots d’appels d’offres de TP des communes progresse de 13 % par rapport à la même période de 2010 et ceux des intercommunalités de 6 %. Les dépenses des départements, elles, continuent de reculer en 2011, au vu de l’analyse de 73 budgets primitifs (- 8,1 % pour les investissements directs, – 1,7 % pour les subventions et – 1,9 % pour les dépenses d’entretien), note la Fédération nationale des travaux publics (FNTP). Celle-ci s’inquiète aussi de la forte hétérogénéité de l’activité tant au plan géographique (forte en zone urbaine, mauvaise en zone rurale) que des métiers (les canalisateurs par exemple ne voient pas de signe de reprise). La FNTP confirme toutefois ses prévisions de croissance de l’activité pour 2011 à 2,5 %, après trois ans de crise (- 15 % sur la période). « Face à une politique d’infrastructures qui manque de transparence, nous demandons au gouvernement deux choses : de définir d’ici à fin 2011 une programmation à cinq ans des grands projets à mener à bien ; d’afficher clairement son ambition en matière d’entretien des réseaux (route, fer, eau) », explique Patrick Bernasconi, président de la FNTP.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Travaux réalisés

ENCADRE

Marchés conclus dans les travaux publics

ENCADRE

Heures travaillées

ENCADRE

Lots TP dans les appels d’offres

ENCADRE

Dépenses des départements destinées aux TP

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X