Régions Nancy

Opération sauvetage pour la galerie du « Saint-Seb »

Mots clés : Musées - galerie

L’opérateur immobilier toulousain Deromedi revient à Nancy pour « sauver » d’une déchéance annoncée la galerie commerciale Saint-Sébastien qu’il avait développée. A la fin des années 1960, il avait en effet été le promoteur du vaste îlot Saint-Sébastien composé de quatre tours de logements au-dessus de bureaux et de la galerie. Or, aujourd’hui, 80 % de cette galerie de 7 000 m2 SP sont inoccupés.

Rachat de l’ancien palais des congrès. Associé à la société immobilière Rhapsody, Deromedi injectera 20 millions d’euros HT dans la rénovation-extension, dont la conception est confiée à l’agence d’architecture parisienne Guérin & Pedroza et à l’alsacien SRIG Ingénieurs Conseils. Les travaux visent à restructurer la moitié de la galerie existante, à rénover les façades et à réaménager l’entrée principale. Parallèlement, Deromedi a racheté à la métropole du Grand Nancy l’ancien palais des congrès voisin, ce qui lui permettra d’ajouter 3 400 m2. Ce bâtiment sera intégralement désamianté et déconstruit, il cédera la place à trois plateaux commerciaux agrémentés d’une toiture végétalisée.

La galerie devrait ainsi retrouver un lustre en synergie avec le très fréquenté centre commercial Saint-Sébastien (24 000 m2 ), propriété pour sa part du groupe Hammerson. L’appel d’offres pour l’ensemble des lots de travaux a été lancé au début du mois de septembre. Le démarrage du chantier est escompté au printemps prochain.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X