Régions

Oise Logement : Creil cherche une cinquantaine d’investisseurs

Trois mois après la signature de la convention avec l’Anru (Agence nationale pour la rénovation urbaine), la communauté d’agglomération du bassin creillois lance une cascade d’opérations sur le quartier Gournay : 350 logements dont 45 en accession sociale sont en jeu. « Nous avons besoin de promoteurs de toute taille pour ces petites unités résidentielles mixtes. Nous avons l’intention de retenir d’abord trois candidats par site ; ils seront sélectionnés en fonction du prix proposé pour le foncier, d’une esquisse et d’un parti pris d’aménagement », expose Christian Grimbert, le président de la communauté d’agglomération.

Qualifié de territoire expérimental pour le développement durable par le conseil régional de Picardie, Gournay devra être innovant, « exemplaire même ». La région débloque un budget de 5 millions d’euros pour financer les surcoûts induits par le souci de l’environnement.

Créer un cœur de ville.A cheval sur les communes de Creil, de Montataire et de Nogent, Gournay est la clé de l‘évolution de l’agglomération. Bâti par vagues depuis 1840, sans urbanisation organisée, le quartier est un véritable verrou, fermé par d’immenses usines abandonnées, barré par l’Oise et des voies ferrées. Il doit être reconquis et irrigué de rues nouvelles pour devenir un vrai cœur de ville. La communauté d’agglomération accélère donc les acquisitions foncières amiables.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X