[TO] Social

Obligations déclaratives des employeurs

Décret n° 2008-64 du 17 janvier 2008 – Ministère du budget, des comptes publics et de la fonction publique – JO du 19 janvier 2008 – NOR : BCFL0770469D

Le Premier ministre,

Sur le rapport de la ministre de l’économie, des finances et de l’emploi et du ministre du budget, des comptes publics et de la fonction publique,

Vu le code général des impôts, notamment son article 87 ainsi que les articles 39 et 39-0 A de son annexe III ;

Vu la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés modifiée notamment par la loi n° 2004-801 du 6 août 2004 ;

Vu la loi n° 2007-1223 du 21 août 2007 en faveur du travail, de l’emploi et du pouvoir d’achat, notamment son article premier ;

Vu le décret n° 2005-1309 du 20 octobre 2005 pris pour l’application de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, modifié par le décret n° 2007-451 du 25 mars 2007,

Décrète :

Article 1

Après le deuxième alinéa du d du 2° de l’article 39 de l’annexe III au code général des impôts, il est inséré un alinéa ainsi rédigé :

« Le montant des salaires et éléments de rémunération afférent aux heures supplémentaires et complémentaires exonéré en application de l’article 81 quater du code général des impôts ; ».

Article 2

Dans l’article 39-0 A de l’annexe III au même code, les mots : « huitième et neuvième » sont remplacés par les mots : « neuvième et dixième ».

Article 3

Chargés de l’exécution…

Fait à Paris, le 17 janvier 2008.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Extraits Code général des impots

code général des impôts

Article 87

Toute personne physique ou morale versant des traitements, émoluments, salaires ou rétributions imposables est tenue de remettre dans le courant du mois de janvier de chaque année, sauf application de l’article 87 A, à la direction des services fiscaux du lieu de son domicile ou du siège de l’établissement ou du bureau qui en a effectué le paiement, une déclaration dont le contenu est fixé par décret (1).

Cette déclaration doit, en outre, faire ressortir distinctement, pour chaque bénéficiaire appartenant au personnel dirigeant ou aux cadres, le montant des indemnités pour frais d’emploi qu’il a perçues ainsi que le montant des frais de représentation, des frais de déplacement, des frais de mission et des autres frais professionnels qui lui ont été alloués ou remboursés au cours de l’année précédente. Par dérogation au premier alinéa, les déclarations prévues par les articles 240 et 241 peuvent être souscrites en même temps que la déclaration de résultats.

(1) Voir l’article 39 de l’annexe III, et également les obligations résultant de l’article 240.

annexe III du code général des impôts

D : Obligations des employeurs.

Article 39

2° Concernant chaque salarié rétribué l’année précédente :

a) Son identification : nom de famille, le cas échéant nom de l’époux, prénoms, sexe, date et lieu de naissance, numéro d’inscription au répertoire national d’identification des personnes physiques pour les seules déclarations des personnes ou organismes mentionnés au I de l’article R. 81 A-1 du livre des procédures fiscales ;

b) L’adresse de son domicile au 31 décembre de l’année du revenu ;

c) La nature, la période et les conditions d’exercice de l’emploi ainsi que le code emploi PCS (nomenclature des Professions et catégories socioprofessionnelles) ;

d) Le montant des sommes payées pendant l’année en distinguant :

le montant brut des rémunérations entendu au sens des articles 231 et suivants du CGI ;

le total des versements en argent et en nature après déduction des cotisations ouvrières aux assurances sociales et au chômage et des retenues pour la retraite ;

Le montant net des rémunérations ainsi déterminé, après déduction des allocations chômage et de préretraite, ainsi que des indemnités et rémunérations mentionnées au 3° du II de l’article L. 136-2 du code de la sécurité sociale ;

la valeur et le type des avantages en nature ;

le montant des indemnités pour frais d’emploi et des remboursements de frais, avec indication de leur caractère forfaitaire ou réel ou de leur prise en charge directe par l’employeur ;

le montant des sommes versées au titre des chèques vacances ;

– le montant des cotisations ou primes versées par le salarié et l’employeur qui, en application du 2° de l’article 83 du code général des impôts ou, au titre de la retraite supplémentaire, du 2°-0 bis et, au titre de la retraite, du 2°-0 ter du même article, sont, selon le cas, déductibles pour la détermination de la rémunération imposable ou ne sont pas ajoutées à cette rémunération ;

– le montant des sommes versées par l’employeur à un plan d’épargne pour la retraite collectif défini à l’article L. 443-1-2 du code du travail et exonérées en application du 18° de l’article 81 du code général des impôts ;

Article 39-0 A

Les employeurs tenus au dépôt de la déclaration mentionnée à l’article 87 du code général des impôts communiquent dans le même délai aux personnes concernées les montants des cotisations ou primes et des sommes mentionnés respectivement aux huitième et neuvième alinéas du d du 2° de l’article 39.

ENCADRE

RÉFÉRENCES

loi n° 2007-1223 du 21 août 2007 textes officiels du 24 août 2007 p. 19

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X