[TO] Règles techniques TERTIAIRE

Objectif Minergie pour le groupe Zehnder

Mots clés : Démarche environnementale - Efficacité énergétique - Equipements techniques et finitions - Réglementation - Réglementation thermique et énergétique - Risque sanitaire

Efficacité énergétique, confort et santé sont les trois axes qui ont guidé l’industriel du génie climatique Zehnder dans la conception-réalisation de ses nouveaux bureaux à Courcouronnes (Essonne).

Le nouveau siège en France du groupe suisse Zehnder, qui possède aussi les marques de radiateurs Acova et Runtal, sera une vitrine des savoir-faire de l’entreprise spécialisée dans les systèmes de chauffage. Installé à Courcouronnes (Essonne), l’immeuble de 3 500 m² s’organisera en quatre zones : accueil, bureaux, showroom et centre de formation.

« Nous visons le label suisse Minergie (consommation de 38 kWh/m². an) pour les bureaux et Minergie Passif (30 kWh/m².an) pour le show-room et le centre de formation, ainsi que les certifications environnementales Leed et Breeam », souligne Jérémie Bellet, directeur prescription chez Zehnder.
La structure en béton est isolée par l’extérieur au moyen de couches de 16 cm de laine de roche pour les bureaux et de 17 cm de mousse de polyuréthane pour le show-room. Grâce au passage des gaines de ventilation dans les dalles de béton, le bâtiment sera exempt de faux planchers et de faux plafonds, et profitera de l’inertie thermique des dalles.

Pompe à chaleur six tubes

Le chauffage, le rafraîchissement et la production d’eau glacée seront assurés par une pompe à chaleur (PAC) géothermique six tubes. Ces six tubes correspondent à trois régimes de température : le chaud, le froid et la déshumidification grâce à l’eau glacée. En été, l’eau de la nappe servira au free-cooling : les calories seront évacuées via un échangeur à plaques vers la nappe phréatique dont la température est comprise entre 14 et 15 °C. « L’eau glacée produite par la PAC servira uniquement à la déshumidification de l’air avec un régime de température de 6 °C en entrée de réseau et de 12 °C en retour. L’eau glacée alimentera ainsi les batteries froides des centrales de traitement d’air », explique Franck Talcone, directeur de secteur chez Serclim. La ventilation des salles de réunion sera asservie à des capteurs de dioxyde de carbone pour tenir compte de la qualité de l’air intérieur en cas d’occupation importante. Dans le même ordre d’idées, le docteur Suzanne Déoux, qui a fondé le cabinet Médiéco, a émis des recommandations sur les matériaux et le mobilier à utiliser pour limiter les émissions de composés organiques volatils dans l’air intérieur.
Pour que les clients, installateurs, architectes et maîtres d’ouvrage puissent tester et utiliser les produits de l’industriel, le show-room doit être flexible. « Il s’agira d’une boîte dans la boîte, dans laquelle les visiteurs pourront expérimenter le confort et la qualité de l’air intérieur », dévoile Elisabeth Bardet, directrice générale et commerciale de Zehnder France. Les 110 collaborateurs du groupe pourront le vivre dès le printemps 2015.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Fiche technique

Maîtrise d’ouvrage : Zehnder Group France. AMO : Amsycom. Architecte/BET fluides : Serau. Autres BET : Ysotome (Minergie) ; Ecome (géothermie) ; Venathec (acoustique). Bureau de contrôle : Bureau Veritas. Entreprises : Bouygues Bâtiment Ile-de-France (entreprise générale) ; Serclim (installation chauffage, climatisation, plomberie).

Vous êtes intéressé par le thème Règles techniques ?
  • Découvrez les Cahiers Techniques du Bâtiment
    Le magazine qui traite des innovations produits, des évolutions techniques et de l’actualité règlementaire dans tous les corps d’états.
    Voir le site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X