[TO] Urbanisme et aménagement

Nuisances engendrées par la multiplication des éoliennes

Réponse ministérielle du 25 septembre 2008 – Ministère de l’intérieur, de l’outre-mer et des collectivités – Question écrite n° 05148 du 17/07/2008 – Réponse JO Sénat du 25/09/2008

Question  : M. Jean Louis Masson attire l’attention de Mme la ministre de l’intérieur, de l’outre-mer et des collectivités territoriales sur le fait que la multiplication des éoliennes engendre parfois d’importantes nuisances pour le voisinage. Il s’agit notamment de nuisances de bruit et de perturbations de la réception des chaînes de télévision. Dans l’un et l’autre cas, il souhaiterait qu’elle lui indique si le maire est tenu de prendre les arrêtés nécessaires pour faire cesser lesdites nuisances. À défaut, il souhaiterait savoir si un particulier, victime de ces nuisances, peut se retourner contre la commune en intentant une action devant le tribunal administratif afin de faire reconnaître l’existence d’une responsabilité pour faute simple de la commune.

Réponse  : La réglementation relative à l’implantation des éoliennes prévoit des procédures qui permettent à l’ensemble des personnes publiques et privées concernées de s’exprimer dans une phase préalable et de contribuer ainsi à la réduction maximale d’éventuelles nuisances.

Ainsi, un permis de construire est exigé pour les éoliennes d’une hauteur (mât et nacelle) supérieure ou égale à 12 mètres. L’instruction de la demande de permis permet de consulter les personnes publiques intéressées, de recueillir l’avis du ou des maires concernés, et de s’assurer du respect des documents d’urbanisme le cas échéant. Lorsque les éoliennes ont une hauteur supérieure à 50 mètres, le dossier de demande de permis doit également comporter une étude d’impact qui présente notamment l’état initial de l’environnement, les effets sur la santé, sur l’environnement, ainsi que les mesures réductrices associées permettant d’analyser la manière dont l’environnement global du projet est pris en compte. Le dossier de demande de permis est également soumis à enquête publique. Le périmètre de l’enquête ne s’arrête pas aux limites communales puisqu’il doit être adapté au projet selon ses impacts prévisibles, notamment visuels. L’ensemble de ces dispositifs sont à même de prévenir les nuisances inhérentes à ce type de réalisation.

Pour autant, s’il apparaît que le fonctionnement d’éoliennes suscite des nuisances, il appartient au maire en vertu de ses pouvoirs de police de prendre toutes mesures visant à les faire cesser ou en atténuer les effets les plus gênants. Seules peuvent être prises les mesures de limitation de fonctionnement dans l’espace ou dans le temps, susceptibles de réduire les nuisances de voisinage (CAA Marseille, 6 mars 2006, Frachisse).

En présence d’atteintes à la tranquillité publique d’une gravité suffisante pour justifier le recours aux pouvoirs de police, le maire qui s’abstient d’en faire usage pour édicter la réglementation appropriée engage la responsabilité de la commune (CE, 28 novembre 2003, commune de Moissy-Cramayel, 27 juillet 2005, commune de Noisy-le-Grand).

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X