Enjeux Entretien avec Xavier Soule, fondateur et président d'Abvent France

« Nous lançons de nouvelles fonctionnalités pour travailler en BIM »

Mots clés : Logiciels - Outils d'aide

Le groupe Abvent sort en France la version 21 du logiciel ArchiCad, commercialisé en licence perpétuelle.

Abvent est le distributeur exclusif du logiciel de building information modeling (BIM) ArchiCad, édité par Graphisoft pour Nemetschek. Le groupe français vient de lancer la version 21 du modeleur. Il a par ailleurs reçu le mois dernier un trophée de l’innovation de Batimat pour son logiciel de rendu réaliste, Twinmotion.

Comment se porte le groupe Abvent ?

Avec un chiffre d’affaires de 20 millions d’euros en 2016, la holding Abvent France, qui regroupe 11 sociétés, se porte bien. Nous profitons de l’essor du BIM et avons augmenté notre chiffre d’affaires de 37 % en France l’an dernier.

Les ventes de licences confirment notre forte présence auprès des architectes, tandis que le récent portage de Twinmotion sur Mac rencontre un succès incontestable.

Vous venez de lancer ArchiCad 21, qui comporte de nouvelles fonctionnalités. Quelles sont-elles ?

Pensé pour les architectes, ArchiCad 21 se caractérise par de nouvelles fonctions côté conception, par exemple l’outil « Escaliers ». Concevoir des escaliers est une tâche complexe, qui suppose un grand nombre de vérifications de conformité. Désormais, les hypothèses sont validées en tâche de fond afin de ne présenter que celles qui respectent les règles et les normes en vigueur. Côté mobilité, le logiciel fonctionne avec l’appli BIMx, pour partager et explorer les projets sur tablette, smartphone ou poste fixe. Le logiciel utilise aussi BIMcloud afin de communiquer de façon sécurisée avec la maquette centrale depuis le modèle BIMx.

Quid de l’interopérabilité ?

Le logiciel communique avec plus de 200 applications. Les utilisateurs peuvent, par exemple, lier les fichiers IFC des ingénieurs structure ou MEP à leur projet. Grâce à la fonction de détection de collisions, l’utilisateur peut comparer deux groupes d’éléments selon ses propres critères. Enfin, ArchiCad propose un plug-in pour Revit 2018 (le modeleur BIM d’Autodesk, NDLR) qui fluidifie les échanges de fichiers entre les deux solutions.

Un lien est-il possible avec Twinmotion ? Comment s’articulent les deux logiciels ?

Twinmotion 2018 est le fruit de la collaboration des équipes R & D d’Abvent et de Ka-Ra, qui a rejoint le groupe en 2016. Les deux logiciels communiquent. Twinmotion assure la visualisation, l’immersion 3D et l’exploration en réalité virtuelle, en synchronisation directe avec Archicad, comme avec Revit.

Licence ou abonnement, quel est votre choix ?

ArchiCad est commercialisé en licence perpétuelle. Il est donc la propriété permanente de son acquéreur. La licence est d’ailleurs un actif de la société et peut être cédée en fin d’exercice. Nous réfléchissons actuellement à une offre locative, à la fois différente et complémentaire, qui ne viendra pas se substituer à la licence perpétuelle.

Sur quels projets travaillez-vous actuellement ?

Notre activité demeure marquée par la production de technologies logicielles : nous consacrons 62 % de notre chiffre d’affaires à la R & D ! La récente entrée de la société Ardian au capital de la holding Abvent France se traduit par un investissement dans deux secteurs stratégiques : l’imagerie virtuelle et le back-office du projet. Nous envisageons actuellement plusieurs acquisitions de sociétés, dont les activités seraient liées à celle de notre groupe.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X