Régions Urbanisme

« Nous disposons d’un stock de foncier jusqu’en 2035 »

Mots clés : Urbanisme - aménagement urbain

Entretien avec Michel Le Faou vice-président de la métropole de Lyon en charge de l’urbanisme, du renouvellement urbain, de l’habitat et du cadre de vie.

Avec son plan local d’urbanisme et de l’habitat (PLU-H), la métropole de Lyon sera la première agglomération à se doter d’un tel outil juridique intégrant les questions d’urbanisme et d’habitat, et ce à l’échelle des 59 communes. Il pourrait être adopté au plus tôt à l’été 2018.

Le vote de l’arrêté du projet de révision du PLU-H constitue-t-il un point d’étape important ?

Effectivement, il marque l’arrêt du projet avec la diffusion du document à l’ensemble des conseillers métropolitains.

C’est l’aboutissement d’un travail démarré en 2012. Quelques chiffres résument parfaitement l’ampleur de ce projet : près de quatre ans et demi de concertation, plus de 70 réunions publiques, plus de 3 000 contributions, etc. Le PLU-H va traiter en un seul document les questions d’urbanisme et d’habitat à l’échelle des 59 communes de la métropole de Lyon.

Quelles sont les grandes orientations du PLU-H ?

Il répond à quatre défis : favoriser l’attractivité et le rayonnement de la métropole de Lyon, apporter les conditions de son développement économique, répondre aux besoins de logement et améliorer le cadre de vie. Pour maintenir et développer l’activité, le PLU-H classe 6 880 ha en zone économique et 880 ha de zones futures à...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5942 du 29/09/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X