Autres

Nord : un réseau qui s’étoffe d’année en année

Les prix restent sous pression malgré une reprise indéniable comme en témoigne l’ouverture de nouvelles agences.

L’année 2011 démarre sous de bons auspices pour le marché de la location de matériels de travaux publics en Nord-Pas-de-Calais. « On sent une nette reprise depuis avril-mai 2010, avec une grosse accélération début 2011 », estime Vincent Royer, directeur régional Nord-Champagne de Kiloutou. « La région bénéficie de grands chantiers comme le Louvre-Lens, le Grand stade de Lille ou encore l’hôpital d’Amiens », explique-t-il. La logistique aussi offre des opportunités, aujourd’hui sur Arques et demain dans le sillage du canal Seine-Nord, notamment avec la plateforme d’activités de Cambrai-Marquion.

Guerre des prix

« C’est encourageant, mais le redémarrage est moins net qu’en Ile-de-France », nuance Jean-Sébastien Guiot, président de Salti, l’autre poids lourd de la location nordiste. « On gagne plus facilement des affaires en région parisienne où l’on ressent un manque de matériels, ce qui n’est pas le cas dans le Nord-Pas-de-Calais », précise-t-il. La région, berceau de ces deux grands opérateurs, présente l’un des maillages les plus denses. Conséquence : « la concurrence à travers les prix est encore plus acharnée », indique Vincent Royer. « Le niveau de prix reste très concurrentiel. A ce tarif-là on sort à peine de la crise », confirme Jean-Sébastien Guiot. Il constate juste une petite amélioration sur les chariots élévateurs, dans la tendance nationale. Pendant la crise, certains loueurs nationaux ont fermé des agences nordistes. Selon Vincent Royer, la location a beaucoup souffert à Dunkerque et à Valenciennes. Mais les entreprises ont tenu. « Les petits acteurs familiaux s’en sont mieux tirés », estime Yannick Matton, président dans le Nord du DLR (syndicat des distributeurs, loueurs et réparateurs de matériels de BTP). Kiloutou (31 agences dans le Nord-Pas-de-Calais et la Champagne) a ouvert en avril à Eu-Le Tréport sa première agence depuis 2009, et va s’installer à Béthune d’ici à la fin de l’année. « Pendant la crise nous avons fait le dos rond en ouvrant seulement à Beauvais et à Cambrai », indique Jean-Sébastien Guiot qui prépare aujourd’hui une ouverture à Rouen et une autre au Mans.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

L’aimant lillois

Avec 165 agences, le département du Nord est sûrement le mieux pourvu de France. Tous les loueurs, sans exception, sont présents autour de l’agglomération lilloise avec une bonne représentativité de Salti, un important acteur régional, et de Kiloutou dont le siège social est basé à Marcq-en-Barœul, entre Lille et Roubaix.

ENCADRE

L'oeil de l'expert Yannick Matton, président du DLR, région Nord "Les loueurs ont commencé à réinvestir

« Les loueurs ont commencé à réinvestir à la fin du dernier trimestre 2010. C’est un bon baromètre car ils sont toujours précurseurs de la tendance générale. Nous sentons que l’activité repart. Les carnets des entrepreneurs se remplissent, donnant une note d’optimisme. Le climat est favorable : avec ce temps sec et beau, les chantiers se terminent plus vite. Le marché régional reste tiré par les mini et midi-pelles et il est toujours marqué par un recours aux pelles sur pneus et petites chargeuses plutôt qu’aux tractopelles ».

* Distributeurs, loueurs et réparateurs de matériels de bâtiment, TP et manutention.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X