Régions

Nord-Pas-de-Calais Boissimmo livre des maisons en bois pour les bailleurs sociaux

«Nous sommes à l’écoute du client. C’est ma culture grande distribution », explique Marc Papoz, 45 ans qui a travaillé chez Auchan avant de lancer en 2006 son entreprise Boissimmo. Son produit ? La maison ossature bois qu’il développe avec l’architecte Bertand Wibaux en modèles standardisés du T2 au T5 (de 48 m2 à 120 m2). Ces maisons coûtent clé en mains 1 050 euros/m2 et peuvent prétendre au label THPE (très haute performante environnementale). Ce coût serré permet de cibler les bailleurs sociaux qui forment l’essentiel de la commande publique régionale. L’ossature bois est fabriquée dans l’atelier de Lille-Sud puis assemblée sur chantier. Boissimmo intervient en entreprise générale, ou en assurant le clos couvert (ossature, charpente, bardage). L’effectif de cinq personnes doit passer à dix fin 2008 et le chiffre d’affaires visé est d’un million d’euros.

La société est en négociation avec plusieurs bailleurs tels Pas-de-Calais Habitat ou Habitat 62/59 pour des projets de maisons individuelles ou de semi-collectifs. Le groupe Hainault Immobilier vient d’attribuer un projet dix-sept logements à Lille, rue d’Arras, où Boissimmo est chargé de la charpente, du bardage et d’une partie de l’ossature. « Notre principale difficulté ? Les communes n’acceptent pas toujours l’apparence bois dans les PLU », indique Marc Papoz. Il se positionne aussi sur des projets HQE. Boissimmo compte produire l’équivalent de 30 maisons en 2008 et 50 en 2009.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X