Régions

Non négociable un « socle commun » pour la sécurité des chantiers d’Alsace Moselle

> Lors de la première réunion publique de la fédération des travaux publics d’Alsace, le 8 octobre, à Scherwiller (Bas-Rhin), est née l’idée d’un socle commun non négociable en matière de sécurité des chantiers. La caisse régionale d’assurance-maladie (Cram) d’Alsace Moselle prône l’intégration de pièces dans tous les marchés concernant, par exemple, l’alimentation en eau ou la présence d’échafaudages avec protection collective. Des rencontres avec les syndicats du BTP des trois départements couverts par la Cram aboutiront, à la fin de l’année, à une promotion conjointe du « socle ».

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X