Régions

Nogent-sur-Marne Le pavillon Baltard doit être restauré

Mots clés : Conservation du patrimoine

Remonté à Nogent-sur-Marne dans les années soixante-dix, le pavillon n° 8 des anciennes Halles de Paris, le seul à avoir été conservé, doit être réhabilité. L’étanchéité du toit – recouvert de plaques de bitume – est à refaire, mais surtout les colonnes extérieures, qui récupèrent l’eau de pluie et soutiennent la toiture, subissent une forte corrosion. En se délitant, elles perdent de leur pouvoir porteur. « On ne connaît pas très bien les fontes du XIXe siècle alors fabriquées artisanalement », s’inquiète Alain Delanoue, directeur de l’aménagement et des grands projets de la Ville.

L’objectif est de les chemiser pour stopper la corrosion. Installer les gaines à l’intérieur des colonnes nécessitera d’étayer l’édifice pour le maintenir, entraînant une fermeture de six à huit mois.

Le coût des travaux de chemisage et de réfection de la toiture s’élève à un million d’euros TTC. La Drac (Direction régionale des affaires culturelles) a déjà promis une subvention de 40 % du montant HT. Christine Schmückle-Mollard, architecte en chef des Monuments historiques, vient d’établir le dossier détaillé des travaux à effectuer. Le conseil municipal nogentais devrait se prononcer et l’appel d’offres pourrait être lancé fin 2009 ou début 2010. Ce chantier ne constitue que la première phase de rénovation. D’autres pourraient suivre, portant notamment sur le réseau électrique, le chauffage et les économies d’énergie. Au total, les travaux envisagés, qui concernent également les abords du pavillon, s’élèvent à cinq millions d’euros TTC y compris ceux de la première tranche.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X