Autres

Nicolas Sablier, repreneur de Maison Muller

Mots clés : Cession d'entreprise

Il réalise son projet de développement en diversifiant son activité et sa clientèle

Un parking de 17 000 mètres carrés, tel est le chantier qu’achève actuellement l’entreprise Maison Muller. Beau parcours pour cette société du Val-d’Oise spécialisée, jusqu’ici, dans les travaux de peinture, la décoration et le revêtement de sols pour particuliers. Il faut dire que l’impulsion donnée par son dirigeant Nicolas Sablier n’incite pas à l’immobilisme. A 27 ans à peine, cet entrepreneur né, qui a repris l’entreprise en 2004, n’a pas de temps à perdre. Encore étudiant en école de commerce, il commence à chercher des entreprises à vendre dès 2003. « J’avais effectué plusieurs stages dans des grands groupes et j’en avais conclu que j’étais plutôt fait pour les petites structures. Quant au fait de diriger une entreprise,c’est un rêve d’enfant », confie-t-il.

Vers les particuliers

Le jeune homme entend parler par le bouche à oreille d’une entreprise de Pierrelaye (Val-d’Oise)dont le créateur part en retraite. « Nous nous sommes tout de suite bien entendus. La structure était saine, ses clients fidèles, son fonctionnement transparent. De son côté, le cédant cherchait quelqu’un davantage intéressé par un projet de développement que par l’aspect financier des choses », analyse Nicolas Sablier.

En avril 2004, le protocole d’accordest signé et le jeune entrepreneur reprend officiellement Maison Muller grâce à un prêt bancaire. « Durant quatre mois, le cédant et son épouse sont restés à mes côtés pour me présenter aux différents partenaires. Ensuite, je me suis beaucoup appuyé sur les salariés en place, pendant que je passais une journée par semaine à me former aux aspects techniques », explique-t-il. Peu de temps après, Nicolas Sablier prend la décision stratégique de chercher des contrats sur toute l’Ile-de-France et de s’ouvrir à une nouvelle clientèle en réalisant des travaux pour des entreprises et des administrations. « Nous avons aussi développé auprès des particuliers, en partenariat avec d’autres entreprises, des offres globales tous corps d’état », précise l’entrepreneur. Résultat : le chiffre d’affaires est passé de 420 000 euros en 2004 à un million d’euros en 2006, puis à 2,2 millions en 2007.

Pour accompagner ce développement, Maison Muller a recruté une dizaine de salariés. De quoi voir plus loin ? Il y a quelques mois, Nicolas Sablier a pris des parts dans BSE, une entreprise d’installation d’équipements solaires.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

L’ENTREPRISE

Date de reprise : avril 2004.

Activité : travaux de peinture, décoration, ravalement, revêtement de sols.

Statut : SARL au capital de 35 215 euros (1/3 détenu par le repreneur, 2/3 par d’autres associés).

Chiffre d’affaires prévisionnel 2008 : 3 millions d’euros.

Effectifs : 19 salariés.

Localisation : Pierrelaye (Val-d’Oise).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X