Régions

NICE L’arrivée du tramway permet une reconquête du coeur de ville

Mots clés : Rénovation urbaine - Services urbains - Transport collectif urbain

La place Masséna sera rendue aux piétons

Grâce à l’arrivée du tramway, un vaste réaménagement de la place Masséna et des espaces publics environnants se profile. Les places Masséna et Charles-Albert seront transformés en espaces piétons (la circulation automobile est toutefois maintenue sur les axes est-ouest) et une grande promenade verte sera aménagée depuis le square du Général-Leclerc jusqu’au bord de mer.

Aujourd’hui, entre 16 000 et 21 000 véhicules selon les points transitent quotidiennement par la place Masséna : autant dire que ce site emblématique de la ville, qui a déjà connu de nombreuses transformations, est au coeur du processus de reconquête des espaces publics généré par la réalisation du tramway.

« Cette emprise très vaste, 98 000 m2 dont 52 000 m2 d’espaces verts, est de plus fortement morcelée. Il s’agit bien sûr de rendre piétonnes les deux places mais aussi d’aménager en espace vert d’agrément homogène le jardin Albert 1er et l’espace Masséna. Ce projet, également déclenché par le tramway, va d’ailleurs fortement modifier les usages actuels de ces sites », commente Guy Geles-Ducarme, adjoint aux travaux de la ville de Nice. Le carnaval et les grandes manifestations qui se déroulent sur la place et les jardins seront transférés ailleurs. Il faudra aussi déplacer les accès au parking Masséna (le long de l’avenue de Verdun et de Félix-Faure) pour libérer la place. Il est aussi prévu de restaurer et de replacer à sa position d’origine la fontaine du Soleil, place Charles-Albert. Quant aux jardins, leur réhabilitation passe par leur mise en valeur et la recherche d’une unité au niveau de la promenade verte. L’actuel théâtre de Verdure devrait aussi bénéficier de nouveaux aménagements.

La Ville (direction des espaces publics) pilote elle-même cette requalification. Après concertation, un concours de maîtrise d’oeuvre a été lancé en septembre. Sur la trentaine de réponses, cinq groupements (voir encadré ci-contre) ont été sélectionnés. Le jury se réunira fin avril pour choisir le lauréat. Un premier budget de 8,5 millions d’euros est prévu en tranche ferme pour ce projet dont la réalisation (de fin 2005 à fin 2006) sera concomitante à celle du tramway.

Les équipes en lice

Bruno Fortier, Jean-Michel Savignat, J. Thierry Bloch, Agence APS, Light Cibles, Beterem Infrastructures.

Atelier d’architectes Bruno Dumetier, Setec Travaux Publics et Industriels.

Alain Marguerit, Ivan di Pol, Atelier Jean-Pierre Clarac, Les Eclairagistes Associés, Office d’équipement régional.

Catherine Mosbach, Rémy Marciano, Sogreah Daragon.

Atelier Alain Philip, 5 + 1 Architetti Associati, Sylvain Dubuisson, Land SRL, OTH Méditerranée.

PLAN : Les places Masséna et Charles-Albert, le jardin Albert 1er et l’espace Masséna sont au coeur du processus de reconquête des espaces publics générés par le tramway.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X