Actualité Autoroutes

NGE et Fayat contre le décret concessions

Mots clés : Entreprise du BTP - Industriels du BTP - Réseau routier

Les deux groupes de travaux publics sont vent debout contre une disposition du plan de relance autoroutier qui prévoit d’attribuer des extensions géographiques à des réseaux déjà concédés, sans passer par une mise en concurrence des concessionnaires sur ces nouveaux tronçons. C’est pourquoi ils ont déposé un recours gracieux auprès du gouvernement contre le décret sur les concessions du 6 novembre 2014, qui autorise une telle pratique. « Nous soutenons le plan de relance, explique Joël Rousseau, président du conseil stratégique du groupe NGE. Mais le décret, qui permet à une concession existante historique de se voir attribuer de gré à gré des extensions à hauteur de 50 % de son périmètre précédent, fausse le jeu d’une concurrence saine. » Et bloque, de fait, l’accès des concessions à ces entreprises de taille intermédiaire qui développent des activités de concessionnaires.
Le gouvernement a jusqu’au 7 mars pour répondre. S’il gardait le silence, qui vaut refus du recours, les deux groupes pourraient porter leur recours auprès du tribunal administratif.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X