Régions Alfortville

Nexity se lance dans les bureaux partagés

Mots clés : Entreprise du BTP

Avec « Blue Office », Nexity souhaite casser les codes du travail. L’entreprise a développé une offre de bureaux destinée aux auto- entrepreneurs, start-up, grands groupes… permettant d’accéder à des postes de travail en open space, des bureaux isolés et des salles de conférence sur des sites différents, grâce à un seul abonnement (de 25 à 65 euros par jour hors taxes). L’objectif est de « permettre aux salariés de travailler à quelques minutes de chez eux », explique Alain Dinin, P-DG de l’entreprise.

Services en plus

Pour inciter les employeurs à louer des bureaux supplémentaires, alors que le télétravail de leurs salariés ne leur coûte (presque) rien, Nexity mise sur les services apportés par ces tiers lieux. A l’exemple de la connexion Internet sécurisée, l’accès au Cloud, les services de reprographie…
Un premier espace de 2 000 m² a été inauguré à Alfortville (Val-de-Marne). Quatre autres « Blue Office » doivent également ouvrir leurs portes au plus tard le 5 janvier 2015 à Massy (Essonne), Maisons-Laffitte (Yvelines), Noisy-Le-Grand (Seine-Saint-Denis) et Saint-Quentin-en-Yvelines.
Au début de l’année prochaine, l’offre de Blue Office sera portée à 10 000 m². Et, d’ici à 2020, l’entreprise compte doubler le nombre de mètres carrés disponibles dans la région et ouvrir 10 000 m² de bureaux similaires en province.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X