Actualité

Négoce Lourdes pertes pour le britannique Wolseley

Le n° 1 mondial de la plomberie et du chauffage, Wolseley – présent en France via Brossette – a enregistré une perte nette de 1,3 milliard d’euros sur l’exercice achevé fin juillet, contre un bénéfice de 74 millions il y a un an. Le groupe britannique, particulièrement frappé par la crise de l’immobilier aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, a vu son activité reculer de 2,5 % à 14,44 milliards (-16,3 % à changes constants) et accuse une perte opérationnelle de 658 millions. Le groupe a lancé une restructuration et des mesures d’économies pour redresser la barre.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X