Régions

NANTES METROPOLE Non au tram-bus pour sa quatrième ligne

La communauté urbaine Nantes Métropole, pionnière dans le tramway sur rail, a pris le 26 février, la décision de ne pas retenir la technologie tram-bus qu’elle prévoyait pour sa ligne 4, un axe de 7,5 km devant desservir à partir de septembre 2006 la commune périphérique de Vertou. Le projet initial portait sur une technologie de guidage par rail optique. Jean-Marc Ayrault, président de Nantes Métropole, considère qu’à l’issue de l’appel d’offres sur performance, cette technologie s’avère insuffisamment avancée. La proposition du néerlandais APTS, « correspondait globalement au cahier des charges mais elle n’est pas encore aboutie ni fabriquée et l’homologation en France n’est pas acquise. Il aurait fallu que la communauté urbaine assume l’éventuel retard et les incidences financières d’un tel développement ».

Jean-Marc Ayrault s’engage à ouvrir sur Nantes-Vertou un axe rapide pour septembre 2006, mais desservi par des bus articulés. « Il s’agira d’une plate-forme en site propre, une première en France pour des bus, avec une vitesse commerciale proche de 21 km/h, égale à la ligne 1 du tramway. Cela ne changera rien pour les usagers par rapport à un tramway. » Un second appel d’offres va donc être lancé pour l’acquisition de vingt bus articulés conventionnels de 130 places, soit un budget d’environ 9 millions d’euros contre 22,4 millions pour les 14 rames de tram-bus de 188 places initialement envisagées. L’infrastructure coûtera quant à elle 54 millions d’euros.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X