Régions

Nantes L’ancienne gare de l’Etat devient maison des syndicats

Mots clés : Droit du travail - Transport ferroviaire

– Ce projet poursuit la refonte globale de l’île Sainte-Anne.

La ville de Nantes vient de désigner (le 13 décembre) le lauréat du concours d’architecture de la construction d’une maison des syndicats dans l’ancienne gare de l’Etat de Nantes : l’équipe formée par le groupement nantais Forma 6 (mandataire), associé au cabinet Chénais et Crouigneau, également nantais.

La reconstruction-extension de ce bâtiment du XIXe siècle marque, en quelque sorte, un retour à sa destination d’origine : le 6e Congrès national des syndicats s’y était, en effet, tenu en 1894. La future Maison regroupera les neufs organisations syndicales logées par la ville.

Désaffectée depuis des années, l’ancienne gare de l’Etat, située sur l’île Sainte-Anne, se compose d’un corps central flanqué de deux ailes basses (2 750 m2 de Shon) qui délimitent une grande place ouverte sur la ville. Le projet prévoit de conserver l’intégralité des ailes existantes, et de leur adjoindre des ailes neuves sur 5 850 m2 de Shon communiquant par des liaisons légères.

L’entrée principale de chaque syndicat donne directement sur la place. Une salle de conférences (250 m2) enterrée émergera de la cour. Cette structure indépendante permettra d’accueillir du public (200 personnes) pour des conférences en dehors des horaires d’ouverture de la maison des syndicats proprement dite. « Les ailes anciennes seront surélevées par deux niveaux : un entresol et des combles. On décollera la toiture pour créer une feuille de lumière dans les combles », explique Clarisse Crouigneau, architecte de la partie ancienne. L’étage du corps central de la gare surplombe l’ancien hall de gare, qui devrait servir à de futures liaisons départementales (le RER nantais).

Sur toutes les parties anciennes, la restructuration sera lourde : consolidation de maçonnerie, réfection de la charpente sur le corps principal, dépose des planchers.

FICHE TECHNIQUE

Maître d’ouvrage : ville de Nantes.

Maître d’oeuvre : Forma 6 SA/Chénais & Crouigneau, architectes.

BET structure : Serba.

OPC : Quatuor.

Shon : 2 700 m2 anciens + 5 800 m2 neufs.

Calendrier : appel d’offres en septembre 1998, fin des travaux en 2000.

Coût : 62,4 millions de francs de travaux TTC + 6,9 millions pour la maîtrise d’oeuvre.

DESSIN : L’équipe Forma 6 a été désignée pour la reconstruction-extension de ce bâtiment du XIXe siècle

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X