Actualité

Mortiers Weber réorganise son offre

Avec 150 millions d’euros de ventes en 2007 et une croissance de plus de 10 % depuis 2 ans, le marché des mortiers industriels du gros œuvre et des travaux publics se porte particulièrement bien. Weber (1 milliard d’euros de chiffre d’affaires en 2007, 4 400 salariés), filiale de Saint-Gobain et premier producteur mondial de mortier, entend bien profiter du dynamisme de cette partie du secteur. Pour cela, la marque vient de dévoiler la nouvelle organisation de son offre. Composée de 39 produits, dont cinq nouveautés, elle est désormais segmentée en trois types de travaux : maçonnerie, gros œuvre, voirie. Pour lui offrir plus de visibilité, Weber* a non seulement revu le packaging mais également le nom des produits. Ainsi, « Weber. Rep » est dédié à la réparation du béton, « Weber. Cel » au scellement ou encore « Weber. Dry » à l’imperméabilisation.

Mini-site Internet. Pour relayer cette réorganisation, Weber propose de nouveaux guides de choix et de nouveaux supports techniques (cartes de travaux, brochures…). Un mini-site Internet, destiné à faciliter la préconisation et l’utilisation des produits, est également accessible depuis son site Internet www.weber-broutin.fr.

Enfin, Weber organisera, la deuxième quinzaine de juin, un événement à destination des professionnels. 500 négociants spécialisés GO/TP pourront alors découvrir les caractéristiques de cette nouvelle offre de mortiers.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
* Dans le cadre de l’unification mondiale de la marque, Weber et Broutin s’appelle désormais Weber (« Le Moniteur » du 21 décembre 2007, page 11).
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X