Régions

Montpellier Des bâtiments basse consommation pour L’Agglomération

L’agglomération de Montpellier décide d’appliquer à tous ses projets les critères de consommation d’énergie prévus par le label Effinergie. Cette approche entraînera un surcoût d’investissement estimé entre 15 et 20 %. L’agglomération s’était déjà engagée à installer des panneaux solaires sur tous ses équipements. La démarche concernera en 2008 toutes les piscines communautaires. La collectivité étudie aussi la possibilité d’installer des panneaux photovoltaïques sur la moitié des toitures du marché-gare Mercadis Somimon (19 millions d’euros d’investissement).

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X