Régions

MONACO Plate-forme motorisée pour chantier en hauteur utilisée pour la première fois dans le midi

Mots clés : Produits et matériaux

A l’extrémité ouest de la Principauté de Monaco, dominant le port de Cap-d’Ail, un programme immobilier de très grand luxe, « Les Terrasses du Port », est en cours d’achèvement. « Ces 80 logements avec deux niveaux de parking en souterrain, des bureaux en rez-de-chaussée, seront livrés à l’été », précise le promoteur Roberto Testa, du groupe Caroli.

Les façades de cet ensemble sont particulièrement travaillées : balcons, colonnettes, moulures et corniches en béton, éléments de décoration et colonnes en marbre Rosa Maria… Sur 15 000 m2, l’entreprise ETSE d’Auriol (1,8 million d’euros de chiffre d’affaires, 19 salariés), présente sur de nombreux chantiers en Principauté, met en oeuvre un enduit hydraulique Topral GSC en finition gratté fin de Weber et Broutin. Particularité dans l’exécution de cette opération de grande hauteur (50 m) : pour la première fois dans la région sont utilisées des plates-formes motorisées (Hydro Mobile), une solution proposée par ETSE à l’entreprise générale Smetra. « Les avantages sont importants, explique Michel Brosse-Ravat qui dirige ETSE. La capacité et la largeur de la plate-forme permettent de poser directement la machine de projection sur celle-ci et donc d’avoir des conditions d’applications homogènes, même à 45 m de haut. »

Deux types d’équipements ont été mis en oeuvre : une plate-forme M2 de 18 m de long, grâce à l’ajout de deux ponts de part et d’autre de l’unité motorisée principale qui se déplace le long de deux mâts de 40 x 40 cm (charge maximale : 6,7 tonnes) ; une plate-forme F avec mono mât et une longueur de pont de 15 m.

« L’intérêt de ces équipements, c’est leur grande modularité et le gain de temps dans l’installation par rapport aux systèmes d’échafaudage traditionnels. Au plan de la hauteur, le record actuellement atteint sur un chantier est de 160 m ! », explique Yannick Billy, directeur pour les marchés européens d’Hydro Mobile.

PHOTO : Deux équipes de 3 personnes se relaient sur cet atelier-volant pour réaliser ce chantier de quatre mois. Selon l’entreprise ETSE, le rendement est optimisé : environ 20 % de gain de temps et de main-d’oeuvre.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X