Edito Mozart 1

Molière 0

Mozart en aurait avalé son violon. A Salzbourg, paisible cité qui a vu naître le célèbre compositeur autrichien, les déclarations d’Emmanuel Macron décrivant l’application actuelle de la directive sur le travail détaché comme « trahison de l’esprit européen dans ses fondamentaux » ont fait l’effet d’un coup de tonnerre. Alors qu’il entend rechercher un consensus européen, le président français dégaine une formule choc. Fausse note ou coup de génie ?

Ce qui est certain, c’est qu’en s’érigeant en héraut d’une réforme de la directive de 1996, Emmanuel Macron joue avant tout sa propre partition. Il promeut cette fameuse « Europe qui protège » qui avait tant séduit les électeurs au printemps. Le BTP hexagonal applau dit des deux mains, fatigué du dumping social qu’engendrent les règles actuelles. Lassé aussi des fausses solutions, de la fermeture des frontières à la clause Molière.

En s’érigeant en héraut d’une réforme de la directive de 1996, Emmanuel Macron joue sa propre partition.

Le diagnostic est pertinent : si la maladie fait rage dans l’Hexagone, c’est à Bruxelles qu’il faut trouver le remède. Or, pour réussir, Emmanuel Macron doit convaincre ses homologues y compris ceux qui, en Europe centrale et orientale, se satisfont pleinement de la situation actuelle. L’homme qui a conquis l’Elysée en solo doit désormais prouver ses qualités de chef d’orchestre. En dépit du courroux polonais, il paraît en capacité de remporter son pari.

C’est finalement à Paris qu’il semble plus difficile d’accorder ses violons. Alors que l’Elysée négocie un armistice européen, Bercy relance une bataille franco-française en annonçant le relèvement du plafond d’activité des auto- entrepreneurs. Un deux poids deux mesures difficile à comprendre. Pour la cohérence du message, c’est un enterrement de première classe. Sans requiem.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X