Autres

Mieux gérer le déplacement des machines

Mots clés : Informatique

Un système informatique combine géolocalisation, logiciel de parcours et transfert de données par téléphone. A la clé : des économies.

Gérer un parc de machines, c’est aussi gérer les déplacements de ces dernières. Les porte-engins entrent et sortent du dépôt ou circulent d’un chantier à l’autre. C’est pour leur faire parcourir moins de kilomètres et éviter de les faire rouler à vide que Chrono Flex (groupe Inov-On) a créé une application informatique : le « Drive me to », au départ réservé à un usage interne. Chrono Flex est en effet un spécialiste des réparations d’urgence sur chantier et, pour cela, dispose d’une flotte de camionnettes constamment en tournée. Puis l’entreprise a décidé de commercialiser ce savoir-faire en adaptant son système à différents besoins. Premier acheteur : Phocomex, un loueur.

Signature numérique

Le système s’appuie sur un appareil numérique portable personnel (PDA) confié à tous les chauffeurs, sur lequel ils reçoivent leurs ordres de mission. L’appareil est utilisé pour la géolocalisation, ce qui permet de bénéficier d’un suivi de la flotte en temps réel, mais aussi d’entrer les coordonnées GPS du lieu de livraison et de supprimer ainsi les sources d’erreur, les retards et d’écourter les temps de trajet. Avec le PDA, le chauffeur remplit à distance le bon de livraison ou de restitution qu’il fait signer au client de manière numérique et sécurisée. Mieux : l’appareil permet d’éditer un contrat de location et de prendre des photos d’éventuelles dégradations. Objectif : faire passer les machines d’un chantier à l’autre sans transiter par le dépôt. « Nous commençons à récolter les fruits en termes de prestation, de ponctualité, de rendement et de baisse des coûts de transport, reconnaît Nicolas Kubryk, P-DG de Phocomex. Notre flotte de livraison est composée de 30 poids-lourds de 26 t et 40 t qui parcourent environ 6 millions de km par an. Un camion consomme en moyenne 35 l aux 100 km : le poste transport devient un gouffre financier. Les trajets économisés sont loin d’être anecdotiques. » Avec le litre de gazole à 1,50 euro, 5 % de trajets en moins, ce sont 450 000 euros économisés par le loueur.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Alexandre Gérard, P-DG de Chrono Flex - « La norme GPRS a tout changé »

« Instaurée en 2004, la norme GPRS a marqué le décollage des techniques de gestion à distance. Elle a permis de transmettre par téléphone cellulaire de type GSM des flux de données informatiques, et elle a rendu la géolocalisation facile à installer sur un petit appareil mobile. Nous avons alors développé notre outil de suivi de flotte, pour nos camionnettes de réparation de flexibles hydrauliques. Le trio géolocalisation, communication en temps réel et logiciel d’optimisation des parcours a permis un meilleur suivi des véhicules d’intervention, une fluidification des circuits, des possibilités de transmission photo, la signature numérique du client sur l’écran du terminal mobile, etc. Cela concourt à gérer de manière centralisée des véhicules pourtant totalement autonomes. A la clef, on enregistre une baisse des kilomètres parcourus. L’adaptation aux besoins d’un loueur de matériels a été développée avec Phocomex. Nous travaillons actuellement à une modification pour adapter cet outil au métier de mécanicien de chantier. »

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X