Actualité

« Mieux articuler aménagement et déplacements »

« Outre le souci de simplification de cette réforme, je trouve extrêmement intéressant de mettre le projet en avant par rapport à la règle. Nous avons besoin de règles. Mais des règles souples au service du projet. Et le projet doit être cohérent avec les objectifs du développement durable dans toutes ses dimensions (sociale, économique et environnementale). Le Projet d’aménagement et de développement durable (PADD) doit retrouver sa fonction d’origine, à savoir un document ensemblier qui prend en compte cette notion de projet dans tous ses aspects : aménagement, mobilité, environnement, etc. Les documents d’urbanisme doivent mieux s’articuler avec ceux liés à la mobilité. Cela nous renvoie à une autre réforme, celle des collectivités territoriales, et à la nécessité d’aller vers des PLU intercommunaux. Sans enlever la responsabilité du maire en la matière, l’échelon intercommunal doit devenir plus pertinent en matière d’aménagement. »

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X