Régions

MIDI-PYRENEES Seso s’est fait une place sur les chantiers régionaux

Mots clés : Béton - Services urbains - Transport collectif urbain

La fierté des «hommes du béton»

« Nous sommes les spécialistes des moutons à cinq pattes.» Une manière imagée d’évoquer, pour Pierre Meunier, P-DG de l’entreprise toulousaine Seso, un de ses atouts majeurs : la souplesse et la capacité d’adaptation. Lorsque Pierre Meunier, en 1989, en prend les rênes, cette PME spécialisée dans le génie civil se trouve dans une situation délicate.

Une croissance de 20 % en deux ans

Aujourd’hui, Seso, avec une centaine de salariés, enregistre un chiffre d’affaires de près de 15 millions d’euros et une croissance de 20 % en deux ans. Et peut se permettre sans complexe de jouer dans la cour des grands. C’est ainsi qu’elle intervient, entre autres exemples, aux côtés des majors sur plusieurs lots du métro toulousain : les trois stations du prolongement de la ligne A, la station Saint- Michel, les puits de ventilation de la ligne B… Un chantier qui réserve des surprises : ainsi, il y a quelque temps, l’entreprise avait mis en émoi la communauté paléontologique toulousaine en découvrant un crâne de rhinocéros vieux de 25 millions d’années. « Le métro représente une formidable aventure humaine, reconnaît Pierre Meunier. Nous en sommes d’autant plus fiers que ce sont les nationaux qui sont venus nous chercher. »

Triomphe modeste et légitime pour un patron qui considère le potentiel humain comme la valeur première de son entreprise. En témoigne la publication en 2002 d’un ouvrage, « Hommes du béton », recueil de portraits de l’ensemble des salariés de la Seso. Une initiative imitée depuis par des entreprises nationales.

Pour prestigieux qu’il soit, le métro ne constitue pas la seule occasion pour la société de démontrer son savoir-faire. Ses hommes du béton interviennent sur les barrages pyrénéens d’EDF, des conduites forcées en Andorre, le chantier d’Aéroconstellation, des appels d’offres d’Airbus, les ouvrages d’art de la future déviation d’Ax-les-Thermes, etc. « La région Midi-Pyrénées offre un potentiel important. Nous devrions avoir du grain à moudre pour plusieurs années sans sortir de ses frontières », se réjouit Pierre Meunier.

PHOTO :

Pierre Meunier, P-DG de Seso, a élevé son entreprise au niveau des plus grandes. La PME est, entre autres, partie prenante dans la réalisation de plusieurs lots du métro toulousain.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X