Régions

Midi-Pyrénées « L’architecture doit reconquérir l’espace social »

Mots clés : Architecte - Architecture - Formation continue

– Entretien avec Michel Galavielle, président de l’ordre des architectes de Midi-Pyrénées.

« Patrimoine et création », « les espaces éducatifs et la ville ». Pourquoi avoir choisi ces deux thèmes pour les XIe Rendez-vous de l’architecture, qui se sont tenus les 27 et 28 novembre à Toulouse ?

michel galavielle. Le patrimoine nous donne à apprendre, il est constitutif de l’espace urbain, et la réalisation d’espaces éducatifs et d’enseignement s’inscrit dans une redéfinition du métier d’architecte qui doit sortir de sa dimension strictement technicienne pour s’attacher à la reconquête du social dont l’école reste une base fondamentale. Par ailleurs l’essentiel de notre activité se situera dans l’avenir dans le secteur de la réhabilitation, alors que les établissements scolaires, des maternelles à l’université, sont le domaine privilégié d’une véritable création architecturale. Ce colloque nous a permis de réunir l’ensemble des maîtres d’ouvrage (région, départements, communes), qui interviennent en général de manière dispersée.

Quelle réflexion portez-vous sur l’avenir de la profession ?

Il faudrait repenser le rôle et la fonction des organisations professionnelles. L’Ordre devrait se consacrer aux conditions générales faites à ce métier, à une réflexion en amont, sur la déontologie, la place de l’architecture dans la cité. Les problèmes strictement professionnels, corporatistes ou pratiques, devaient être pris en charge par les syndicats ou groupements professionnels. Nous sommes d’autant plus attentifs à cette réflexion que c’est un parlementaire de la région, Martin Malvy, député du Lot, qui a été chargé de conduire la mission parlementaire de la réforme de l’ordre.

Quelles sont vos priorités au plan régional ?

Avec plus de 1 200 architectes installés, Midi-Pyrénées bénéficie d’une densité professionnelle particulière. Il est donc pour nous urgent de réfléchir aux nouvelles missions de l’architecte, à la reconquête de certains marchés, tel celui de la maison individuelle.

Nous poursuivons enfin une action importante au niveau de la formation initiale, en liaison avec l’école d’architecture de Toulouse, mais aussi de la formation continue.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X