Régions

Meuse Le BTP aborde l’année avec confiance

L’année 2007 aura souri aux cent trente-cinq adhérents de la fédération meusienne du BTP qui affichent un carnet de commandes rempli pour les six prochains mois. « Nous n’avons connu aucune grosse défaillance cette année et prévoyons plusieurs gros chantiers publics et privés au cours des prochains mois », indique Pierre Nicora, président de la FBTP de la Meuse.

Le conseil général a posé, fin novembre, la première pierre des futures archives départementales de Bar-le-Duc qui mobiliseront 14 millions d’euros. L’entreprise Trabat basée à Chaumont (Haute-Marne) assurera le gros œuvre du bâtiment, qui mettra à contribution sept entreprises meusiennes.

Plus de 100 millions d’euros pour les travaux routiers. Toujours à Bar-le-Duc, les appels d’offres de la reconstruction du hall des Brasseries, pour un montant de 5 millions d’euros, doivent paraître début 2008. Les travaux routiers mobiliseront plus de 100 millions d’euros répartis entre la desserte de la gare TGV Meuse (35 millions d’euros), la nationale Voie Sacrée Bar-le-Duc-Verdun (35 millions d’euros) et la voie de contournement de Verdun (45 millions d’euros).

Les donneurs d’ordres privés prévoient également de gros chantiers. Le chimiste Ineos engage ainsi un investissement de 14 millions d’euros pour sécuriser l’approvisionnement en eau de son usine de Baleycourt, près de Verdun. Plusieurs projets de bases logistiques pourraient également se concrétiser prochainement.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X