Technique et chantier

Métallerie Les entrepreneurs maintiennent le cap

Mots clés : Apprentissage - Artisanat - Produits et matériaux - Réglementation des marchés

-La métallerie est l’un des rares métiers de l’acte de construire épargné par la crise.

Après avoir connu une baisse d’activité fin 1996, les professionnels, réunis en congrès récemment à Saint-Etienne, ont noté une reprise sensible du marché depuis le début de l’année. « Nous sommes un peu moins anxieux qu’en décembre dernier, reconnaît Jean-Claude Brandy, président de l’Union nationale du syndicat des métalliers de France (UNSMF). Les entreprises du secteur disposent de deux à trois mois de carnets de commandes, en moyenne. »

Cette profession aux multiples facettes bénéficie en particulier du renouveau du métal dans le bâtiment, ainsi qu’en témoignent les ferronniers d’art, dont les exercices de style sont à nouveau de mode. De nouvelles techniques de galvanisation, d’électro-zingage et de laquage en poudre, qui garantissent à l’acier une protection équivalente à celle de l’aluminium, concourent également à la bonne tenue de l’activité. Certains métalliers exploitent par ailleurs de nouvelles niches : sécurité des biens et des personnes et domotique. Devenus prescripteurs en matière de sécurité, les serruriers interviennent aujourd’hui dans le renforcement d’huisseries, les contrôles d’accès, la pose de portes blindées, d’alarmes ou de télésurveillance, un marché en plein essor, du fait de la montée de l’insécurité dans les grandes villes, notamment. La gestion des courants faibles représente un autre créneau de développement. Une remise en cause technologique qui ne va pas forcément de soi pour les petites entreprises. « A nous de proposer des stages adéquats pour pouvoir aborder ces marchés », admet Jean-Claude Brandy, à l’image des stages d’habilitation électrique proposés par certains centres de formation d’apprentis.

LES CHIFFRES CLES

L’Union nationale des syndicats de métalliers de France représente :

82 syndicats ou sections professionnelles de métallerie.

Plus de 2 500 entreprises certifiées Qualibat.

Plus de 35 000 salariés.

Un chiffre d’affaires annuel de 19 milliards.

PHOTO : La profession bénéficie d’un renouveau du métal dans le bâtiment (Ici, photo des logements sociaux «Nemausus», à Nîmes).

ENCADRE

Artisans serruriers-métalliers : objectif 100% de satisfaits

Une centaine de délégués de l’Union nationale artisanale (UNA) des serruriers-métalliers (1) de la CAPEB (Confédération nationale de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment) se sont réunis récemment à Reims sur le thème mobilisateur : « des savoir-faire de métier et des savoir-faire de service ». Une récente enquête du Credoc, effectuée à la demande de la CAPEB, montre que les artisans du bâtiment jouissent d’une bonne image auprès de 90 % des ménages propriétaires interrogés. Pour le nouveau président national, Jean-Claude Heintz et Daniel Manchin, président régional, « 10 % d’insatisfaits, c’est trop ». Les délégués de l’UNA, chargés de rediffuser sur le terrain les réflexions menées au cours de leurs journées d’études, ont donc analysé les recettes du meilleur service rendu, en insistant particulièrement sur l’engagement des professionnels, la confiance des maîtres d’ouvrage dans un l’interlocuteur unique, la formalisation de la réception des travaux.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X