Régions Rouen

Membrane climatique pour pôle des savoirs

Une membrane gonflable composée de films ETFE (éthylène tétrafluoroéthylène), moins lourde (4 kg/m 2 ) et deux fois moins chère que les éléments verriers initialement prévus. Tel a été le choix de l’architecte Stéphane Plantrou du cabinet Artefact (Rouen, Lyon, Paris) pour couvrir la cour intérieure du futur pôle des savoirs de Rouen sur le site de l’ancienne école normale des garçons (1880) intégralement réhabilitée.

Cette membrane climatique fabriquée par l’allemand Vector Foiltec, est la plus grande (875 m 2 ) installée en France après celle de l’université de Jussieu.
Pour sa pose, effectuée fin mars sous la conduite de Cyril Hivert, chef de groupe chez Quille, la tolérance admise sur la charpente était de 15 mm. « Nous disposions de 400 épines soudées sur les fermes, sur lesquelles la structure aluminium du procédé était fixée. En fait, c’est une superposition de trois membranes, soudées en usine, dont deux sérigraphiées pour filtrer la lumière. Des compresseurs permettent ensuite de jouer entre elles avec les pressions, les vides et la lumière », explique-t-il.
A noter que cette couverture est autonettoyante et cernée dans l’atrium de panneaux acoustiques afin de limiter le bruit d’impact lié à la pluie. Le bâtiment de 11 000 m 2 sera BBC.
Initié en août 2010, ce chantier financé par le conseil régional s’achèvera pour sa première phase en novembre. Coût global de l’opération : 22,4 millions d’euros TTC.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X