Autres

Mark Leverton, Président de Pilkington France

Mots clés : Industriels du BTP

Un caractère bien trempé

Pas l’ombre d’un accent ! Le Britannique Mark Leverton (prononcer Léveurtone) est aussi à l’aise avec le français qu’avec les grandes problématiques verrières. Deux atouts majeurs pour celui qui, en octobre dernier, a pris en main les activités sud-ouest de l’Europe du grand industriel verrier. Mark Leverton, 38 ans, est un pur produit de Pilkington, passant tour à tour par des postes managériaux au niveau commercial et export. Mais ce qui fait la force de ce diplômé en stratégie marketing international est sans aucun doute sa mobilité doublée d’un goût certain pour les langues étrangères. Outre le français et l’anglais, il parle l’allemand, le portugais, le hollandais et l’espagnol qu’il a longuement pratiqué dans les filiales argentines et chiliennes du groupe.

Aujourd’hui, la mission de Mark Leverton est de mettre en place la deuxième étape de la stratégie de Pilkington dans la région dont il a le contrôle. Une première phase, destinée à rassembler l’entreprise sous une identité unique « One Pilkington », a d’ores et déjà permis l’amélioration des opérations existantes. « Pendant des années, nous avions dissocié la production de la transformation, explique-t-il. Le résultat a dépassé nos espérances : les deux branches se sont développées en parallèle au sein de structures totalement indépendantes. Aujourd’hui, nous voulons revenir à une seule entité capable de générer des synergies et, surtout, de créer des liquidités susceptibles de renforcer nos finances. Ensuite, seulement, nous pourrons passer au troisième niveau, qui consistera à investir dans des opportunités de croissance rentables. »

Francophile, Mark Leverton est persuadé que l’Hexagone a un rôle central à jouer dans le développement de Pilkington. La marque se positionne donc comme un challenger, une alternative à son principal concurrent, Saint-Gobain. « Je pense qu’il faut que nous parvenions à travailler beaucoup plus comme un partenaire avec nos clients et non simplement comme un fournisseur. » Cette ambition d’être encore plus à l’écoute vient de s’illustrer par l’une des premières décisions de Mark Leverton : étendre les responsabilités du directeur commercial, Philippe Lisse, à l’ensemble de l’activité, avec pour principale mission d’être « en phase avec les attentes des clients ».

Carrière sud-américaine et européenne

1989 : cadre chez Parker Pen.

1993 : directeur projet dans différentes sociétés argentines.

1996 : entré au Groupe Pilkington en tant que manager planning et export pour Vasa en Argentine, puis directeur commercial de Vidrios Lirquen au Chili.

1999 : directeur général de Pilkington Chili.

2001 : directeur général de Pilkington France.

2003 : directeur général de Pilkington France et Benelux, puis pour la région sud-ouest Europe, comprenant la France, le Benelux, l’Espagne et le Portugal.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X