Tribune libre Financement

Marché de l’immobilier : la baisse jusqu’où et jusqu’à quand ?

Mots clés : Financement - Gestion et opérations immobilières - Marché de l'immobilier

La crise immobilière qui se propage aujourd’hui sur tous les secteurs de l’immobilier se singularise par sa violence et son ampleuren comparaison des crises précédentes. Si, fin 2007, il était généralement admis que 2008 serait une année de récession modérée des marchés immobiliers, dès le début du printemps, il ne faisait plus de doute que la crise de financement des marchés qui se constatait allait être plus proche du dévissage que de l’atterrissage en douceur encore parfois évoqué début septembre. Durant l’été, il était clair que la crise était devenue immobilière et sévère avec la détérioration de la solvabilité de la demande, sous l’effet de la hausse des taux d’intérêt et de la dégradation de la conjoncture économique.

L’aggravation récente de la crise immobilière s’explique par deux raisons principales : côté offre, une crise financière internationale qui a débouché dans le courant du mois de septembre sur un blocage complet du refinancement interbancaire. Côté demande, un grippage sérieux du marché de la revente : en 2007, 55 % des ventes de logements anciens assuraient le « refinancement » des projets immobiliers des ménages.

Dans ce contexte,...

Vous lisez un article de la revue Operations Immobilieres n° 10 du 24/11/2008
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X