Actualité

MAISON INDIVIDUELLE MI SA vise de nouveaux marchés

Mots clés : Maison individuelle

Premier constructeur de maisons individuelles avec 9 000 ventes en 2003, MI SA (480,5 millions de chiffre d’affaires) continue à se développer vers des marchés où il n’était pas présent jusqu’ici.

Ce mouvement est à la fois géographique et sectoriel : ainsi, l’entreprise va développer une activité en Vefa (vente en l’état futur d’achèvement) dans les zones foncières frappées par la rareté, en développant de petites opérations allant de 4 à 15 maisons ; traditionnellement centré sur l’accession à la propriété, il va aussi s’intéresser au marché locatif où la demande est énorme.

Enfin, il veut se développer sur les maisons prêtes à finir, un secteur où sa marque Maison Castor réalise déjà 400 ventes dans le Nord-Pas-de-Calais. Roland Germain, président de MI SA, estime en effet qu’il y a un nouveau créneau avec le développement du temps libre et surtout la désolvabilisation des primo-accédants frappés par les hausses de prix, à condition de le faire avec un suivi serré des acheteurs. Ceux-ci peuvent espérer une économie de 10 à 20 % par rapport à une maison finie. Un objectif de 800 maisons est prévu cette année.

Par ailleurs, une quinzaine de maisons à ossature bois – un secteur expérimenté par MI SA depuis un an – ont été déjà vendues. Très présent désormais en Aquitaine avec 1 100 maisons réalisées, il cherche enfin à reprendre des constructeurs produisant au moins 150 maisons par an dans l’Ouest et en Rhône-Alpes, où il juge insuffisante son implantation. Il dispose de 15 millions pour ces acquisitions.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X