Equerre d'argent BRUTHER

MAISON DE LA RECHERCHE

CAEN

Tourelle d’une trentaine de mètres de haut, la Maison de la recherche et de l’imagination (MRI) attire le regard dans le territoire postindustriel qui l’accueille. L’étroitesse de la parcelle imposait la hauteur pour construire les 2 500 m2 demandés par le maître d’ouvrage. Pour augmenter la visibilité de cet outil de diffusion de la culture scientifique, les architectes l’ont surélevé en libérant un parvis.

Difficile de deviner ce que renferme cette drôle de construction, tant le patchwork qui l’enveloppe – du verre, des coussins d’ETFE, de la tôle métallique ondulée, du polycarbonate et du béton – entretient le mystère. Les architectes semblent avoir volontairement brouillé les repères, comme une métaphore du programme complexe avec lequel ils ont composé. Artistes, inventeurs un peu fous et investisseurs doivent se mêler au sein de la MRI. Ateliers de...

Vous lisez un article de la revue AMC n° 256 du 13/01/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X