Régions

Lyon Zolpan mécanise la peinture avec le Big Fût

Mots clés : Produits et matériaux

Le Big Fût est la dernière innovation du lyonnais Zolpan (191 millions d’euros de chiffre d’affaires pour 1 200 collaborateurs) du groupe Matéris, producteur distributeur spécialisé dans les peintures et revêtements des bâtiments. Ce système novateur d’application de peinture est mis au point pour simplifier le travail des compagnons et optimiser leur rendement. Les premiers tests sont concluants : ils font état de gains de productivité de 30 à 60 %, avec 250 à 350 m2 de surface traitée par un compagnon en une journée.

Deux mois d’avance

François Reppelin, directeur éponyme de l’entreprise de travaux, est le premier à expérimenter le Big Fût sur un chantier de rénovation de façades, dans le quartier des Clochettes à Saint-Fons (Rhône). « Nous avons 18 000 m2 à traiter. Initialement prévus de janvier à octobre 2008, les travaux sont finalement terminés fin juillet. Nous avons gagné deux mois. »

Cette performance tient à la nature de l’outil, composé d’un conte-neur de 120 l qui renferme une poche plastique thermoformée étanche – baptisée Zolpoche – de 112 l où est stockée la peinture en phase aqueuse (*). Ce contenant remplace donc à lui seul sept bidons de 16 l. Fermé par un couvercle équipé d’un tuyau de connexion standard relié à une pompe Airless, ce Big Fût alimente en continu le rouleau ou le pistolet automatique.

« Ce système permet de traiter de 500 à 700 m2 d’une traite », affirme Jean-Marie Menard, directeur technique chez Zolpan. Il offre en outre une belle régularité dans l’application de la peinture. « Avec le Big Fût, les compagnons n’ont plus à se baisser pour recharger le rouleau, le métier est moins fatigant. Le matériel étant positionné au sol, aucun équipement n’encombre l’échafaudage, sécurisant d’autant plus les travaux. »

Réduction des déchets

Autre avantage du système : l’impact environnemental. « Avec le Big Fût, nous sommes dans les critères de la HQE en matière de réduction des nuisances et des déchets sur les chantiers », explique Stéphane Cao, directeur marketing et commercial chez Zolpan. La Zolpoche permet de réduire la quantité de déchets dangereux à traiter : « Les professionnels n’ont plus que ce sac à éliminer, soit 1,5 à 2 kg, contre 16 kg avec des fûts classiques. »

Zolpan espère écouler 1 000 à 1 500 Big Fûts d’ici à la fin 2008, essentiellement auprès d’une clientèle de moyennes et de grandes entreprises.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
(*) L’équipement (diable, sangle, rampes, connexion…) est de 1 000 E auxquels s’ajoutent les coûts du Big Fût (30 E, usage unique) et de la peinture.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X