Régions

Lyon Serdex inaugure un centre de tri

Mots clés : Gestion des déchets

Guy Mathiolon, président du groupe Serfim, est fier du nouveau site de sa filiale Serdex (5 millions d’euros de chiffre d’affaires pour 40 personnes) inauguré mi-septembre sur le port Edouard-Herriot à Lyon. Spécialisé dans le tri et le recyclage des déchets non dangereux, cette filiale dispose désormais d’un site de 10 000 m2 pour un investissement de près d’un million d’euros. Il répond à une croissance d’activités.

Un bâtiment couvert de 2 000 m2 abrite un centre de tri mécanique unique sur Lyon : il assure le tri de 150 t/jour de déchets sur les 300 t reçues au quotidien sur l’ensemble du site.

Accès multimodal

Les déchets subissent différentes phases de tri : granulométrique, aéraulique, « overband », mécanique et manuel grâce aux dix postes occupés par des trieurs. Ils sont ensuite dirigés vers leurs filiales de recyclage ou de valorisation : les plastiques sont valorisés en plasturgie, les papiers et cartons en papeterie, les plâtres en fabrication de plaques, les gravats en centres de concassage et les métaux en aciéries.

Le site sur le port ouvre un accès multimodal : route, fleuve et train. Ce dernier s’avère essentiel pour acheminer régulièrement du bois vers l’Italie dans le respect de la démarche de développement durable dans laquelle le groupe Serfim s’inscrit depuis plusieurs années. Un train économise la rotation de plus de 30 camions sur la route. Le centre de tri initial de Saint-Priest restera cependant en activité pour le tri et le déchiquetage du bois.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X