Matériauthèque

LYON CONFLUENCE

Mots clés : Aménagement paysager - Architecte - Architecture - Bois - Gros oeuvre - Produits et matériaux - Rénovation urbaine - Second oeuvre

Nos villes anciennes se caractérisaient entre autres par une certaine homogénéité dans les matériaux qui la composaient : logique de savoir-faire, logique de localisation, de permanence. La ville contemporaine telle qu’elle est en train de se s’édifier à Lyon Confluence, préfère se parer, elle, d’une multitude de vêtures accompagnant les volumétries des ouvrages. La recherche forte d’individuation semble s’être imposée aux architectes donnant aux paysages – l’artificiel et le naturel – et aux espaces publics les clefs de l’unité. La caractéristique « durable » du quartier et son corollaire, l’isolation par l’extérieur, participent de cette dynamique, offrant ainsi un patchwork forcément inédit. Tout au long de ces façades se côtoient à foison plastiques, minéraux, verres, bois, et autres métaux. Les efforts déployés dans l’agencement de ces matériaux, l’inventivité constatée dans le dessin des modénatures et des résilles, le choix des couleurs et des textures annonceraient-ils la marque de fabrique des chics écoquartiers à venir ?

1 – Dusapin & Leclercq architectes et Hervé Vincent architecte

Saône Park

Gabion de 14 cm d’épaisseur composé de galets et de blocs de verre tenus par un ensemble de grilles éléctrozinguées, permettant l’éclairage naturel des parkings et halls d’entrée. Entreprise Tarvel.

2 – Dusapin & Leclercq architectes

Saône Park

Façade aluminium avec volets coulissants perforés composés de deux feuilles d’aluminium et matériau composite, le tout d’une épaisseur de 4 mm. Perforation par fraisage numérique. Laque bronze métallique, Reynobond ; fournisseur, Alupic ; mise en œuvre, FSE

3 – Hervé Vincent architecte

Saône Park

Écailles métalliques de type Caiman laqué bleu vert, teinte iridium Mississipi, épaisseur 63/100e. Façonnage numérique réalisé par l’entreprise Alupic, fixations par emboîture. Mise en œuvre, FSE.

4 – Enzo Amantea architecte

Bâtiment Sourcea/Lyon Islands

Cassettes emboîtables en aluminium laqué de couleur bleu cobalt réf. RAL 5013. Fourniture, Alcoa ; façonnage, Odco ; entreprise, Acem. Les volets accordéons sont en aluminium laqué du même RAL. Fourniture, Ehret ; entreprise : Princeps.

5 – Massimiliano & Doriana Fuksas architecture

Lyon Islands

Bardage en cassettes aluminium thermo-laqué blanc RAL 9010 et mosaïques carrées gris aluminium, épaisseur 2 mm. Fixation par système de pattes réglables sur une ossature secondaire verticale métallique. Isolant extérieur laine de roche sur murs. Siporex et béton. Entreprise de mise en œuvre, Acem ; fabricant, Odco.

6 – HTVS

Lyon Islands

Bardage de cuivre à joints debouts simple-plit, hauteur 430 mm, épaisseur 6/10e sur voliges 14×150 mm fixées sur ossature galva. Isolation extérieure...

Vous lisez un article de la revue AMC n° 210 du 01/11/2011
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X