Régions

Lot travaux pour desservir les zones d’activités en très haut débit

Les travaux de desserte en très haut débit des zones d’activités de Cahors et de Souillac viennent de commencer après l’attribution du marché de 1,5 million d’euros au groupement Guintoli-EHTP par le conseil général du Lot. La première tranche du chantier de génie civil consiste à poser des fourreaux pour permettre les interconnexions entre les réseaux existants le long de l’autoroute A20 et ceux de RTE. Le marché comprend une tranche conditionnelle pour alimenter la zone de Cressensac. Le maître d’ouvrage bénéficie de subventions du fonds Feder (12 %) et du conseil régional de Midi-Pyrénées (30 %). Reste à réaliser la liaison entre l’A20 et le bassin de Figeac. Le coût global du programme représente 8,6 millions d’euros.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X