Autres

LOT-EK PUMA CITY ALICANTE

Quelques jours avant le départ de la Volvo Ocean Race qui relie en neuf mois Alicante à Saint-Pétersbourg, l’équipementier sportif Puma, nouvel entrant dans l’univers de la voile et sponsor du bateau outsider Il Mostro, a dévoilé une autre bête de course, médiatique cette fois : Puma City. Constitué de vingt-quatre containers maritimes standards fabriqués en Chine, acheminés par cargo jusqu’au sud de l’Espagne et assemblés sur place en deux semaines, Puma City est un étonnant espace nomade, à double vocation commerciale et événementielle, qui suivra partiellement la course et sera de nouveau installé au gré de certaines escales. Pouvoir être au rendez-vous dans tous les ports était un rêve, mais force est de constater qu’aujourd’hui de tels voiliers sont des bêtes bien trop rapides pour pouvoir être devancés par des porte-containers, même si ces derniers affichent un Puma bondissant comme emblème !

Le scénario est donc le suivant : mi-octobre 2008, Puma City sera démontée pour pouvoir traverser l’Atlantique et déployer de nouveau ses 3 000 m2 répartis sur trois niveaux à Boston en avril 2009, puis à Stockholm, dernière escale avant l’arrivée de ce tour du monde en équipage. Bien entendu, tout le matériel de construction, 15 000 vis, 37 000 boulons, 300 panneaux de contreplaqué marine, mais aussi portes-fenêtres, système d’éclairage, etc., voyagera à l’intérieur des containers

Un pop-up store assemblable et démontable en un temps record donc, et né en dix minutes montre en main ? Antonio Bertone, directeur marketing de Puma,...

Vous lisez un article de la revue AMC n° 2008 du 01/12/2008
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X