Actualité

Londres : le musée d’Histoire naturelle dans un cocon

Le musée d’Histoire naturelle de Londres s’est doté d’une adjonction ultramoderne inaugurée à la mi-septembre : le « Darwin centre ». Le nouvel édifice, dont la pièce maîtresse prend la forme d’un « cocon » géant pour abriter une partie des collections (17 millions de spécimens d’insectes et 3 millions de plantes) aidera le public à mieux comprendre le travail des scientifiques. Le « cocon » blanc, qui compte huit étages et affiche une surface de 3 500 m², est la plus importante structure voûtée en béton projeté construite en Europe. Ce bâtiment, conçu par le cabinet d’architecte danois CF Moller, jouxte le musée construit à l’époque victorienne. Il a coûté 89 millions d’euros.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X