Enjeux

Loiseleur jardine aux côtés des bâtisseurs

Mots clés : Enfance et famille - Entreprise du BTP

Le groupe familial de travaux paysagers accompagne les entreprises de BTP sur les grands chantiers parisiens.

Les sols sportifs et les espaces verts de la Cité universitaire, le long du périphérique parisien, plongent le groupe de travaux paysagers Loiseleur dans le quotidien d’un grand chantier urbain de BTP : « Le maître mot, c’est la co-activité », résume François Sliosberg, responsable du pôle sport. L’exécution des deux marchés, qui totalisent 1,9 million d’euros, suppose une étroite coordination avec Cochery, chargé des voiries et réseaux divers, des terrassements et des soutènements, mais aussi avec les entreprises du bâtiment qui réalisent l’extension de la Cité.

Le chantier parisien offre également une démonstration de coordination interne : « Notre filiale Roussel nous apporte son expérience des travaux d’espaces verts en milieu urbain, tandis que l’expertise du pôle sport de Loiseleur se concentre sur la création des deux terrains de foot et de rugby en synthétique », poursuit François Sliosberg. Les nouvelles surfaces – à commencer par le terrain de rugby, en cours de réception – tiennent compte du retour d’expérience. Notamment pour les granulats de pneus de camions recyclés qu’intègre la pelouse synthétique.

Ceux-ci ont été produits par broyage cryogénique, qui permet de réduire les odeurs dégagées par fortes chaleurs.

Président du groupe de Villers-Saint-Paul (Oise) depuis 1991, aux côtés de son frère Laurent, directeur général, Marc Loiseleur se plaît à souligner « l’agilité » qui a permis de traverser trois géné rations – l’entreprise a été créée en 1927 par son grand-père, Joseph. Agilité fondée sur l’acquisition de nouvelles compétences mais aussi sur la capacité à travailler avec d’autres. La quatrième génération est dans les starting-blocks. Julien Loiseleur, fils aîné de Marc, dirige la filiale Eparev, spécialisée dans la décoration intérieure et la clientèle privée.

Biomasse. Depuis vingt ans, le recyclage fait partie des compétences nouvelles. En interne, Natureco, filiale créée en 1998, fabrique 15 000 tonnes de compost par an à partir de 45 000 tonnes de biomasse transformée. L’activité de recyclage s’est enrichie en 2016 avec la joint-venture Flameco, créée avec l’élagueur breton Belbeoc’h, qui commercialise un mix énergétique composé de déchets verts et de plaquettes forestières. Avec les étancheurs du bâtiment, le marché de la végétalisation de toitures enclenche d’autres partenariats : co-lauréat d’une consultation de la Ville de Paris, Loiseleur jardine un toit municipal de 1 000 m2 , au sein d’un groupement qui comprend Nidaplast pour la gestion des eaux pluviales, Siplast pour les produits d’étanchéité, et Urbagri, spécialiste de l’agriculture urbaine.

22 M€ de chiffre d’affaires.

200 salariés.

5 filiales : Loiseleur, Loiseleur Ile-de-France, Eparev, Natureco et Roussel.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X