Régions

Loire-Atlantique Une nouvelle briqueterie

Imerys TC prévoit de reconstruire la briqueterie de son établissement de La Boissière-du-Doré. La capacité de production de l’usine passera de 100 000 à 250 000 t/an de briques plâtrières et briques porteuses. L’opération vise à substituer le gaz naturel au fioul lourd TBTS (très basse teneur en soufre), combustible utilisé pour le four et le séchoir, qui émet d’importants gaz à effet de serre. Et le groupe veut répondre à la demande du marché pour la terre cuite, matériau en forte croissance dans la construction.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X