Actualité

Logement Le 1 % forme un recours

S’appuyant sur une décision du Conseil d’Etat, selon laquelle la PEEC (Participation des employeurs à l’effort de construction) n’est pas un impôt mais un investissement obligatoire, le 1 % logement a formé un recours gracieux auprès de cinq ministres contre les arrêtés l’obligeant à verser 770 millions à l’Anru et 480 millions à l’Anah (Agence nationale de l’habitat).

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X