Régions

Livry-Gargan Réaménagement de la RN3

Résultant d’une consultation publique engagée en 1995, le projet de réaménagement de la RN3, qui traverse la ville d’est en ouest, sur une longueur de 2,8 km, devait être inscrit au prochain contrat de Plan. Mais la persistance de nombreux accidents – cette section constitue l’un des points noirs de la Sécurité routière – a incité le ministre des Transports, Jean-Claude Gayssot, à débloquer immédiatement les crédits pour sa mise en sécurité. Pour que les travaux démarrent le plus rapidement possible, la ville a décidé d’ajouter 5 millions de francs aux subventions apportées par l’Etat et la région, d’un montant de 10 millions. L’enquête publique vient de s’achever. Le chantier pourrait démarrer en mai.

Elaboré en partenariat par la direction départementale de l’Equipement de Seine-Saint-Denis et le cabinet d’urbanistes Marc Salomon-Jean Voisin (avec Philippe Le Couviour, assistant designer d’environnement, MD paysage, paysagiste, et SETU), le projet consiste à créer un terre-plein central infranchissable et végétalisé. D’une hauteur qui n’excédera pas 40 cm, d’une largeur de 2 m, il alternera des zones pavées (dont les matériaux seront récupérés sous le macadam de la chaussée) et une zone arborée d’environ 1 km.

Le projet portera aussi sur le réaménagement des trois carrefours pour renforcer la sécurité des piétons et des cyclistes : barrières, marquage au sol des pistes cyclables qui croiseront la nationale. Le stationnement sera privilégié dans les secteurs commerçants avec la création de contre-allées pour la dépose minute et la largeur des voies sera réduite à 4 m pour faire baisser la vitesse sans affecter la fluidité du trafic.

PHOTO : La place de la Libération : renforcer aussi la sécurité pour les piétons et les cyclistes.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X