Régions

Lille-Métropole Ralentissement des investissements après 2000

Lors de la rencontre désormais annuelle avec les établissements bancaires partenaires, la communauté urbaine de Lille-Métropole a fait le point sur l’évolution de ses investissements.

Depuis 1992, Lille-Métropole a dépensé, chaque année, 2 milliards de francs en moyenne pour les investissements directs. Mais le programme d’équipements s’infléchira avec l’achèvement du chantier du métro (3 175 millions sur 1997-2001). Lille-Métropole prévoit, en dépenses d’équipements, encore 2,4 milliards de francs en 1998, 2,1 milliards en 1999, mais 1,5 milliard en 2000 et 1,3 milliard en 2001. L’encours de la dette est passé de 7 644 millions de francs début 1992 à 12 273 millions fin 1996. Il atteindra 14,2 milliards en 2001, puis diminuera lentement. L’évolution positive de l’autofinancement se marquera par la progression de la marge brute de 1 936 millions de francs en 1996 à 2 415 millions en 2001.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X