Régions Paris

Lifting en vue pour la tour Eiffel

Mots clés : Tourisme

Fin janvier, Anne Hidalgo soumettra au Conseil de Paris une délibération portant sur la nouvelle délégation de service public de la tour Eiffel, d’une durée de quinze ans. Conclue avec la Société d’exploitation de la tour Eiffel (SETE), détenue à 100 % par la collectivité parisienne, elle prévoit un plan d’investissements de 300 millions d’euros, soit 20 M€ par an, contre 13,7 M€ sur le contrat 2009-2017. Au programme : création de nouveaux espaces d’accueil, meilleure gestion des flux, modernisation du 2e étage inférieur et d’une partie des ascenseurs, décapage et mise en peinture, aménagements de sécurité, etc.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X