Régions

LGV Tours-Bordeaux Le conseil régional du Limousin participera si…

Lors de sa séance plénière d’octobre, la région Limousin a amendé son protocole d’intention de participation au financement de la LGV Sud Europe Atlantique entre Tours et Bordeaux. Le président Jean-Paul Denanot a reçu l’accord de l’assemblée pour demander que, en contrepartie de cet écot, les travaux LGV Limoges-Poitiers soient concomitants à la réalisation de la SEA. Les collectivités territoriales sont appelées à financer la LGV à hauteur de 65 millions d’euros (50 % pour la région), et le coût du barreau Limoges-Poitiers s’élèvera pour elles à 365 millions d’euros, selon la même clé de répartition.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X