Régions Lorraine

Les virtuoses du patrimoine s’adaptent à leur marché

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Conservation du patrimoine - Entreprise du BTP - Monde du Travail - Politique du logement

+ 0,7 % Hausse trimestrielle de l’emploi dans le BTP de la Marne au 3e trimestre 2017. Source : Insee.

– 4,8 % Baisse de la population en Haute-Marne de 2010 à 2018, plus fort recul du Grand Est sur la période. Source : Insee.

– 6,6 % Baisse annuelle des ventes de logements neufs en Bourgogne-Franche-Comté, au 3e trimestre 2017.

Réputées pour leur savoir-faire dans la restauration de monuments historiques, les entreprises lorraines France-Lanord & Bichaton (maçonnerie et menuiserie), Le Bras Frères (couverture) et Chanzy-Pardoux (couverture-charpente et maçonnerie) adaptent chacune leur stratégie à un même contexte, celui du ralentissement de la commande publique locale.

Pour France-Lanord & Bichaton, ce manque de dynamisme « a fait chuter la part des marchés publics locaux dans notre activité de 80 à 40 % en l’espace de quatre ans », évalue Olivier Crancée, président de la PME de 97 salariés (11 M€ de CA en 2016). Fondée en 1865, l’entreprise a signé de nombreux chefs-d’œuvre de l’Art nouveau à Nancy, son siège étant installé dans la ville voisine de Heillecourt (Meurthe-et-Moselle). En réaction à cette nouvelle donne, elle a multiplié les projets privés plus loin dans le Grand Est ainsi qu’en Ile-de-France : boiseries de l’hôtel Crillon, escaliers classés du siège d’un groupe de luxe à Paris, etc.

Taille de pierre manuelle et...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5964 du 23/02/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X