Enjeux Aménagement

Les terrains PSA d’Aulnay-sous-Bois cèdent la place à la ville

Mots clés : Bois

L’Etablissement public foncier d’Ile-de-France (Epfif) a acquis, le 30 novembre, 105 ha de la friche PSA pour le compte de la Ville d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). L’acte de vente – 110 millions d’euros HT – est assorti d’une clause de « retour à meilleure fortune ». La fermeture du site en 2012 a libéré une emprise de 180 ha. Quelque 75 ha ont déjà été cédés pour l’implantation d’activités économiques, dont le futur centre d’exploitation (300 emplois à la clé) des lignes 16 et 17 du Grand Paris Express (GPE). Sur les 105 ha restants prendra place un quartier mêlant activités, centre de formation, logements, équipements publics et espaces verts, dont la desserte sera notamment assurée par la gare Aulnay de la ligne 16 du GPE, à 700 mètres de là.

Etude de programmation. « C’est la plus grande opération d’aménagement en Ile-de-France des dix ans à venir », indique Gilles Bouvelot, directeur général de l’Epfif, qui portera les terrains le temps de préciser le projet. La reconversion de la friche PSA sera conduite par une SEM d’aménagement à opération unique, créée en juillet dernier. La Ville d’Aulnay et Grand Paris Aménagement détiennent chacun 17 % des parts. Le reste du capital ira à un opérateur privé désigné après mise en concurrence. Richez Associés et Egis ont été chargés de réaliser une étude de programmation sur la voirie, les équipements, les espaces verts et les logements, à remettre en avril prochain.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X