Technique et chantier

« Les systèmes MDS vont être classés en trois catégories »

« La Caisse régionale d’assurance maladie d’Ile-de-France s’apprête à publier une note technique établissant trois catégories d’échafaudages dits MDS (pour montage-démontage en sécurité), ces systèmes modernes dont le plancher supérieur ne peut en théorie pas être monté tant que le garde-corps définitif de ce même niveau n’est pas installé. En théorie, car sur le terrain, le monteur peut encore aujourd’hui décider de contourner la notice de montage. La première catégorie concerne ainsi les échafaudages dont le montage doit respecter les consignes de sécurité. La deuxième, des systèmes dont le montage hors procédure est possible mais difficile. Pour la troisième catégorie, celui-ci est possible et facile. Cette note va dans le bon sens, puisqu’elle tend à améliorer la sécurité sur les chantiers. Mais, pour ne pas pénaliser les professionnels, dont 95 % évoluent dans des TPE, il faut veiller à ce que l’ensemble du parc matériel existant, qui n’appartient pas à cette catégorie dans l’immense majorité des cas, ne soit pas pénalisé par ces nouvelles prescriptions. » –

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X